ORGANISATION

For its 7th edition, TransRail will be held in Pavillon Dauphine in Paris on November 26 & 27 November 2019 . This networking event is a unique opportunity to meet the major decision-maker as well as innovative companies around a rich program composed of : exhibition, conferences, round table and innovation showroom. 

Contact : 

 

First Connection

8 rue la fontaine, 92120 Montrouge

Tel. : +33 (0)1 49 12 44 79

Email : info@firstconnection.fr

  • Twitter - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

26 & 27 NOVEMBRE 2019 | PARIS  (Pavillon Dauphine)

6ème édition des rencontres internationales du ferroviaire et de la mobilité urbaine

Hyperloop, l’avènement du train subsonique ?

September 6, 2017

 

 

Parce qu’il s’exaspère des embouteillages de Los Angeles, Elon Musk, le créateur de Tesla Motors et de SpaceX, imagine en 2012 un nouveau moyen de transport allant à plus de 1 200 km/h pour voyageurs et marchandises.

 

 

Ne souhaitant pas s’y investir, en raison notamment de ses deux projets phares, il n’en demeure pas moins qu’il arrive à fédérer des entreprises autour de ce projet futuriste, avec comme idée phare, de relier San Francisco à Los Angeles en une demi-heure, alors qu’il en faut six heures pour le faire actuellement.

 

Et aujourd’hui, elles sont cinq entreprises et une bonne vingtaine de laboratoires universitaires dans le monde à vouloir démontrer la faisabilité de cette idée révolutionnaire, inspirée de l’imaginaire et des travaux de Michel Verne, le fils de Jules Verne.

Celle qui semble la plus avancée parait être Hyperloop One (www.hyperloop-one.com), avec dès cet été la réussite de son second test avec le prototype Hyperloop One XP-1, parcourant 450 mètres à 310 km/h dans le désert du Nevada, au moyen d’une piste d’essai baptisée DevLoop, alors que le premier, réalisé un an auparavant, se présentait lui sous la forme d’un traîneau glissant sur deux rails, atteignant la vitesse de 185 km/h.

 

 

Assurée de son succès, elle a déjà dévoilée une dizaine de lignes potentielles pour son futur train, dont New York-Washington en 23 minutes, ou Los Angeles à 12 minutes de San Diego, et une levée de fonds de plus de 70 millions d’Euros auprès d’une dizaine d’entreprises dont la SNCF a déjà été actée en 2016.

 

 

Cependant, la concurrence ne baisse pas les bras, au contraire, avec notamment deux projets impliquant la ville de Toulouse et les sociétés Hyperloop Transportation Technologies (www.hyperloop.global), dont le choix de son futur centre de recherche s’est porté sur l’ancienne base militaire de Francazal, et Transpod (www.transpodhyperllop.com), souhaitant elle aussi, bénéficier d’un savoir-faire et d’une expertise reconnue dans le domaine aéronautique.

 

Alors, même si Elon Musk ne s’est effectivement pas engagé totalement dans ce projet, il n’en est pas moins qu’il a organisé un concours international dédié aux universités, gagné par des étudiants de Delft aux Pays-Bas, qui après avoir créés leur entreprise, Hardt Global Mobility (www.hardtglobalmobility.com), ont avec succès construit leur première installation test, avec comme objectif, un Paris–Amsterdam en trente minutes pour 2021.

Donc, on le voit bien, de nombreux acteurs se sont lancés dans la compétition, et même si nous n’en sommes qu’aux premiers tests, tous assurent pouvoir commercialiser leurs prototypes début des années 2020.

 

 Vivement demain.

 

Jacques Samela

http://competitiviteinfrance.overblog.com/

 

 

 Sources :

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Posts à l'affiche

Hyperloop, l’avènement du train subsonique ?

September 6, 2017

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Basic Square
FR.jpg
EN.jpg